Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
Le Consul Général
Quelques mots du Consul Général
Infos sur le Consulat Général
Affaires consulaires
Circonscription consulaire
Adresse et horaires d'ouverture
Visa
Légalisation
Coopération économique et commerciale
Infos sur la circonscription
Voyager en Chine
Etudier en Chine
Associations d'Amitiés
Institut Confucius d'Alsace
Grands sujets
La Chine d'aujourd'hui
Années croisées Chine-France
Taiwan
Tibet
Changement climatique
Expo universelle 2010 de Shanghai
Adresses utiles
   Page d'accueil > Dernières Nouvelles
Allocution du Consul général de Chine à la Réception à l'occasion de leur arrivée et prise de fonction de M. et Mme LING JUN
2018/01/08

Allocution du Consul général de Chine

à la Réception à l’occasion de leur arrivée et prise de fonction de M. et Mme LING JUN

(Le 29 nov 2017, Hilton)

Respecté M. Robert Herrmann, Président de l’Eurométropole de Strasbourg, Mme Nawel Rafik-Elmrini, Adjointe au Maire de Strasbourg,

Respectés les Représentants permanants auprès du Conseil de l’Europe, les Consuls généraux, 

Chers invités, mes compatriotes, les amis de la Presse,

Mesdames et Messieurs,

Mon épouse et moi, nous vous remercions sincèrement pour votre présence à la réception de notre arrivée. Je travaillais comme diplomate en Afrique pendant 10 ans. Avant l’arrivée ici, j’ai passé deux ans et demi en République d’Haïti comme Représentant résident du Bureau du Développement commercial de Chine. C’est la première fois que j’ai pris la fonction en Europe et en France. Je suis très ravi de prendre mon nouveau poste et de vous faire la connaissance ici dans cette région culturelle, historique et aussi dynamique à l’Est de la France.

Chèrs les invités,

Comme la deuxième plus grande économie du monde, la Chine a pris la conscience de sa responsabilité. Pendant les 5 dernières années, nous avons appliqué fermement le nouveau concept de développement, poursuivie en profondeur la réforme structurelle du côté de l’offre, l’économie chinoise a maintenu une croissance régulière avec des progrès constants. Au cours des 4 dernières années, le taux de croissance moyen de l’économie chinoise était de 7.2%, contribuant en moyenne à plus de 30% de la croissance mondiale.

La croissance de l’économie chinoise devient le moteur du développement de l’économie mondiale. Dans les 15 années à venir, le marché de la Chine va s’élargir et réalisera un développement plus complet. On estime que la Chine va importer les marchandises de vingt-quatre milles milliards dollars, attirer deux milles milliards dollars d’investissements directs étrangers et total des investissements à l’étranger va atteindre deux milles milliards dollars .

Le 19e Congrès du Parti communiste chinois qui a eu lieu le mois dernier est un congrès historique. Le Congrès a affirmé davantage le statut du noyau dirigeant du secrétaire général XI Jinping et a élu la nouvelle équipe dirigeante centrale du Parti communiste chinois. Le Congrès a affirmé la pensée XI Jinping du socialisme à la chinoise de la nouvelle ère comme la pensée directrice du PCC. Le Congrès a planifié et élaboré la feuille de route des politiques intérieures et extérieures pour les cinq ans à venir et aussi  à long terme, c’est-à-dire l’objectif du travail du PCC depuis maintenant jusqu’au milieu du siècle. Nous allons poursuivre nos efforts pour accomplir complètement notre objectif de l’édification intégrale de la société de moyenne aisance en 2020. Sur cette base, le XIXe Congrès a envisagé un avenir pour 30 ans : la modernisation socialiste sera réalisée pour l’essentiel en 2035, et au milieu du siècle, la Chine se transformera en un grand pays socialiste beau, moderne, prospère, puissant, démocratique, harmonieux et hautement civilisé.

M. le Président Xi a mentionné dans son rapport, la diplomatie de grand pays à la chinoise est pour l’établissement d’un nouveau type de relation internationales basées sur le respect mutuel, l’équité et la justice, ainsi que la coopération et le principe gagnant-gagnant. C’est aussi pour bâtir une communauté de destin pour l’humanité et construire un monde beau et propre, caractérisé par l’ouverture, l’inclusion, la paix durable, la sécurité global et la prospérité commune. Poursuivant indéfectiblement une politique extérieure d’indépendance et de paix, la Chine respectera le droit des peuples à choisir en toute indépendance leur voie de développement. Elle ne sera jamais une menace pour qui que ce soit. Et quel que soit le degré de développement qu’elle aura atteint, la Chine ne recherchera jamais l’hégémonie ni l’expansion. La Chine restera toujours un bâtisseur de la paix mondiale, un contributeur au développement dans le monde et un défenseur de l’ordre international. Elle insistera à jouer son rôle du grand pays qui prends sa responsabilité dans les affaires internationales et offrira plus de produits publics. Et en même temps, la Chine va sauvegarder fermement ses droits de la souveraineté, de la sécurité et du développement. Elle ne cherchera pas à se développer au détriment des intérêts d’autres pays, ni ne renoncera à ses propres droits et intérêts légitimes.

Mesdames et Messieurs,

Après cinquantaine d’années du développement, la relation bilatérale sino-française est entrée dans une nouvelle étape du partenariat global stratégique étroit et solide. Cette année, le Président chinois Xi Jinping et le Président français Emmanuel Macron ont parlé plusieurs fois au téléphone et rencontré au Sommet G20 pour échanger leurs points de vue sur les sujets bilatéraux et de la coopération internationale. Les trois mécanismes du dialogue à haut niveau stratégique, économique et financier ainsi que sur les échanges humains se sont bien déroulés qui favorisent la coopération de nos deux pays dans tous les domaines et à différents niveaux. Sur la base de l’approfondissement de la coopération traditionnelle dans les domaines nucléaire civile et aéronautique, les deux parties élargissent les coopérations dans les secteurs prometteurs tels que l’agroalimentaire, la finance verte, le développement urbain durable, la santé et le tourisme. Les échanges de nos deux peuples s’intensifient sur la science et technologie, l’éducation et la culture.

La coopération locale est le moteur de l’approfondissement du développement de la relation sino-française. On a abouti à créer plusieurs plateformes importantes pour les échanges mutuelles et la coopération pragmatique entre les gouvernements locaux de deux pays, tels que Table ronde des maires sino-français et Rencontres de la coopération décentralisée sino-française. Avec l’intensification des échanges bilatéraux, la coopération décentralisée sino-française a obtenu le résultat très fructueux. Les gouvernements locaux à tout échelon de la France  ont établi les bonnes relations de coopération avec les provinces de Jiangsu, Sichuan et les villes de Nanjing et Kunming de la Chine. Cette coopération est caractérisée par les échanges fréquentes gouvernementales, les activités dynamiques des échanges culturels, l’agrandissement de la quantité des échanges humains et l’augmentation des nombres des touristes et des étudiants.

Le Consulat général de Chine voudrait continuer à promouvoir la coopération des gouvernements locaux de nos deux pays pour mettre en valeur le potentiel de la coopération bilatérale en mettant les connaissances professionnelles de chaque côté pleinement en jeu. Je suis convaincu qu’avec les efforts de nos deux parties, la coopération décentralisée sino-française va certainement obtenir plus de résultats positifs qui bénéficieront au peuple de nos deux pays.

Pour terminer, je propose un toast pour l’amitié sino-française et la santé de tous les invités ici présents ! Merci!

EndFragment