Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
Lettre ouverte adressée par le diplomate du Consulat général de Chine à Strasbourg à la rédaction du journal DERNIERES NOUVELLES D'ALSACE au sujet des articles concernant la COVID-19
2020/12/31

Monsieur le Rédacteur en chef,

En tant que lecteur fidèle du journal et diplomate chinois qui travaille en France, je voudrais partager quelques réflexions sur le reportage du 30 décembre du journal sur l’épidémie de Covid-19.

Premièrement, la question de la recherche de l’origine du virus Covid-19 qui menace la santé de toute l'humanité est une question scientifique qui nécessite les efforts conjoints des personnels scientifiques et médicaux du monde entier, avec une attitude scientifique objective et rigoureuse, et dans un style de travail en défendant la vérité. Ce qui nous réjouit, c'est que les scientifiques du monde entier recherchent activement la source du virus, enquêtant et analysant un grand nombre de cas antérieurs et d'échantillons de laboratoire, sans lâcher aucun indice. Selon les reportages, il y avait des cas suspects de Covid-19 trouvés aux États-Unis, en Suède et aussi en Alsace en novembre 2019 qui montre que la traçabilité des virus est un processus de développement continu, qui peut impliquer de nombreux pays et lieux.

Deuxièmement, la Chine reste toujours attachée à des concepts scientifiques, mettant la vie au premier plan et empruntant la voie de la coopération dans la lutte contre l’épidémie. Face à l'épidémie soudaine, le gouvernement a signalé l'épidémie à l'Organisation mondiale de la santé, identifié l'agent pathogène, partagé la séquence du gène du virus avec le monde au premier moment et partagé des informations sur l'épidémie et l'expérience de la prévention et du contrôle avec les pays et régions concernés en temps opportun. La Chine a mis plus d'un mois pour contenir initialement la propagation de l'épidémie, et deux mois pour contrôler le nombre de nouveaux cas journalier locaux inférieur à 10, et environ trois mois pour remporter la victoire de la lutte contre l’épidémie à la ville de Wuhan et à la province de Hubei. Le calendrier de la lutte de la Chine contre l'épidémie est ouvert, transparent et clair. Les faits résisteront à l'épreuve de l'histoire et du temps. La Chine estime que lorsqu'une partie est en difficulté, toutes les parties le soutiennent, et que la coopération internationale est la meilleure arme pour lutter contre l'épidémie. Face à la suspicion, à la discrimination et au « double standard » de certains médias occidentaux, les chinois ont toujours adhéré au concept d'une communauté de destin pour l'humanité et d’ « une seule fleur ne signifie pas le printemps, mais un jardin plein de printemps quand cent fleurs fleurissent》. Nous sommes fermement convaincus que ce n’est que lorsque la communauté internationale s’unit et coopère que l’humanité pourra surmonter ensemble l’épidémie. Nous nous opposons à la politisation de la coopération sur la lutte contre l’épidémie, à la soustraction à la responsabilité et au rejet des fautes sur autrui. Pendant l’épidémie, des faits que la Chine travaillait avec des pays du monde entier, dont la France, pour lutter contre l'épidémie, est la meilleure interprétation de ce concept.

Troisièmement, la crédibilité est la pierre angulaire de la survie des médias. Des reportages complets, justes et honnêtes sont une exigence pour les journalistes. Dans ce monde riche en informations, les lecteurs ont besoin de faits et de vérité, de science au lieu de théorie du complot, d'anti-intellectualisme, et le média doit aussi prendre sa responsabilité sociale. Avant que cette bataille entre l'humanité et le virus ne soit déclarée victoire complète, comme les vœux du chaque lecteur, le monde a besoin de plus de chaleur humaine avec la compréhension et le soutien mutuel, et moins de l'indifférence avec une logique incompatible l’un à l’autre ou bien tout l’un ou tout l’autre.

Suggest To A Friend
  Print