Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
Discours de M. HE Yanjun à la réception donnée à l'occasion de sa prise de fonctions en tant que Consul Général de Chine à Strasbourg
2015/06/19

Monsieur le Conseiller Regional Michel CHERAY,

Monsieur l'Adjoint au Maire de Strasbourg Eric ELKOUBY,

Monsieur l'ancien Ministre DANIEL,

Messieurs les Ambassadeurs et les Ambassadrices ainsi que les Representants accrédités au Conseil de l'Europe, 

Madame la Doyenne Houria YOUSFI et Chers Collègues du Corps consulaires,

Honorables invités,   

Chers compatriotes,   

Mesdames et Messieurs,

 

Je suis très heureux d'être nommé le Consul général de la République populaire de Chine à Strasbourg. Comme tous mes prédécesseurs, je vais faire tous les efforts pour l'accomplissement de ma mission.

 

Avant d'être dans ce lieu, j'ai travaillé dans plusieurs Missions diplomatiques, consulaires et commerciales de Chine à l'étranger. A savoir: le Centrafrique, la France (d'abord Marseille, puis Paris), le Bénin, les Seychelles, le Gabon et la République d'Haiti. La liste se complète aujourd'hui par Strabourg, coeur de l'Europe, un des plus grands métropoles de l'Hexagone, une des capitales de l'Europe.

 

Etre heureux, non seulement parce que la situation géographique exceptionnelle d'Alsace, son territoire en plein vitalité, qui font tout son charme et sa singularité, mais aussi parce que se porte très bien les relations bilatérales au niveau étatique. La Chine et la France ont célébré en 2014 le cinquantenaire de leurs relations diplomatiques. Cette commémoration incarne les réalités d'un partenariat solide et diversifié. Ce qui me rend heureux, c'est dans ce contexte que débute ma mission.

 

Etre heureux, c'est aussi parce qu' un nouveau cycle de réforme et d'ouverture lancé par la Chine, est destiné à libérer le potentiel de croissance de son économie. Les fruits de ces réformes apporteront de profondes répercussions et donneront de fortes impulsions au redressement de l'économie européenne et à la cooperation sino-française.

 

La nouvelle phase de développement en chine, caractérisée par un tournement davantage vers le développement intérieur, la qualité de vie et l'environnement, offre de nouvelles perspectives pour nos partenaires français. Ce qui nous a fourni un large espace de travailler en commun. Maintenant, c'est à nous de nous mobiliser en ce sens.

 

Etre heureux, c'est encore parce que je vois un fort développement des échanges humains entre les deux pays, grace à la fascination culturelle réciproque que partagent ces deux civilisations millénaires. Un phénomène plus récent, le nombre d'étudians chinois en France a explosé. Alors qu'ils n'étaient que quelques milliers il y a 10 ans, ils sont aujourd'hui environ 50 mille, soit la plus importante comunauté d'etudiants étrangers en France. De son côté, Shanghai a accueilli la première implantation fraçaise en Asie avec près de 20 mille résidents. 

 

Cette fascination nourrit également des flux touristiques toujours  importants. En 2014, le marché global chinois représentait 127 millions de personnes,  qui ont dépensé plus de 200 millions de dollars (150 millions d'euros). Toujours en même année, 2 millions de touristes chinois ont voyagé en France,on a enregistré une augmentation de 40% par rapport à 2013, de 147%  par rapport a 2012. A noter égelement que, pour les touristes chinois, la France reste toujours la première destination européenne.

 

Citons le cas de notre Région Alsace, le nombre de touristes chinois occupe aujourd'hui la 2ème place parmi les pays de provenance lointaine, derrière les Etats-unis. Selon Accenture-entreprise internationale de conseil en management, dans les prochaines années, la Chine va devenir le premier pays émetteur touristique en Alsace. Du fait du nombre d'habitants, l'expansion du marché chinois révèle un potentiel beaucoup plus important.

 

Malgré la difficulté de la langue chinoise, l'engouement des français se confirme d'année en année. Le chinois est passé, en quelques années, de la 9ème à la 5ème place des langues étrangères les plus enseignées en France. Samedi dernier,à Strasbourg, lors des épreuves préliminaires co-organisées  par l'Institut Confucius d'Alsace et l'Ambassade de Chine,  4 étudiants francais ont été sélectionnés, pour représenter la France au concours international ''Pont vers le chinois'' . Je peux désormais avancer un chiffre global de 100 mille apprenants de la langue chinoise sur le territoire français. Par une coincidence étonnante, le nombre d'apprenant du francais en Chine reste aussi de 100 mille!  Je ne sais pas si c'est pour ca qu'on dit souvent que les deux cultures nourrissent une attirance réciproque. 

 

Avant de terminer, je voudrais profiter de cette occasion pour faire 2 promotions culturelles. La première consiste à la 5ème édition du Festival du cinéma chinois en France, qui fait étape jusqu'au 30 juin au cinéma l'Odyssé. N'oubliez pas que cette manifestation avait été initiée voilà 9 ans a Strasbourg. Quant à la seconde,elle est consacrée à une fête traditionelle chinoise. Dans 3 jours, ce sera la fête des Bateaux-dragon dont l'histoire remonte à plus de 2000 ans. A mon avis personnel, une grande culture se manifeste souvent en premier lieu par sa cuisine et sa gastronomie. Lors de la fête, on mange des gâteaux triangulaires de millet, enveloppés de feuilles de roseau, appelés en chinois: ZongZi. Et ce soir mon chef cuisinier a préparer cette nourriture pour tous nos invités ici présents. C'est tout pour mes promotions de films et de nourritures. Bien entendu, je ne vous conseille pas de manger ZongZi dans la salle du cinéma l'Odyssé.

 

Je vous remercie.

Suggest To A Friend
  Print