Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
Wang Yi tient une visioconférence avec le Haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de Sécurité Josep Borrell
2021/02/08

Le 8 février 2021, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a eu une vidéoconférence avec le Haut représentant de l'Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la Politique de Sécurité Josep Borrell.

M. Wang a dit que la Chine et l'UE étaient deux forces indépendantes du monde et que les relations Chine-UE dépassaient le cadre bilatéral et revêtaient une signification mondiale et un impact stratégique important. En 2020, les relations Chine-UE se sont développées à contre-courant face au défi de la pandémie, le dialogue et la coopération entre les deux parties ont obtenu des résultats fructueux. À la fin de l'année dernière, le Président Xi Jinping et les dirigeants de l'UE ont annoncé conjointement l'achèvement des négociations sur l'accord d'investissement Chine-UE, portant les relations Chin-UE et leur coopération pragmatique à un nouveau niveau et apportant des messages positifs en faveur de la reprise économique mondiale.

M. Wang a déclaré que l'expérience la plus importante acquise dans le développement des relations Chine-UE était d'adhérer à la coexistence pacifique, à la coopération ouverte, au multilatéralisme ainsi qu'au dialogue et à la consultation. Il y a de la concurrence entre la Chine et l'UE, mais la coopération l'emporte largement sur la concurrence. Il y a des divergences entre les deux parties, mais leurs consensus dépassent de loin les divergences. Tant que la Chine et l'UE insistent pour prendre des décisions indépendantes sur la base des intérêts communs des deux parties, des réalisations importantes seront accomplies. La conclusion de l'accord d'investissement Chine-UE en est un exemple. Les deux parties devront saisir l'occasion pour renforcer le dialogue et la coopération tous azimuts, adhérer au véritable multilatéralisme, relever ensemble les défis mondiaux et porter le partenariat stratégique global Chine-UE à un nouveau palier.

M. Wang a affirmé que la Chine et l'UE devraient renforcer la synergie des stratégies de développement, mettre pleinement en œuvre les deux nouveaux mécanismes de dialogue de haut niveau dans les domaines vert et numérique, et approfondir leurs partenariats vert et numérique. Les deux parties devront travailler conjointement à bien organiser la 15e Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique (COP15) à Kunming, la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques à Glasgow (COP26) et le Congrès mondial de la nature de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) à Marseille. Elles devront élargir la coopération financière, se soutenir mutuellement pour relever le statut international de l'euro et du RMB ; prendre les Jeux Olympiques (JO) d'hiver de Beijing l'année prochaine comme une opportunité pour renforcer les échanges dans le domaine des sports d'hiver, et créer de nouveaux temps forts pour la coopération Chine-UE. La Chine et l'UE devront continuer à jouer un rôle de premier plan dans la coopération antiépidémique mondiale, renforcer la coopération vaccinale et fournir davantage de soutiens aux pays en développement.

M. Josep Borrell a souhaité une bonne Fête du Printemps à M. Wang. Il a déclaré que la coopération UE-Chine était très nécessaire et irremplaçable. Selon lui, il est impossible de relever les défis mondiaux tels que le changement climatique sans la coopération UE-Chine. L'UE est prête à engager un dialogue franc avec la Chine, à renforcer la coopération en matière de changement climatique, de protection de l'environnement, de conservation de la biodiversité et de sport et dans d'autres domaines, et à promouvoir le processus de signature et de ratification de l'accord d'investissement UE-Chine. L'UE accueille favorablement l'adhésion de la Chine au mécanisme COVAX et est disposée à approfondir la coopération vaccinale avec la Chine et à accroître son soutien à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour aider les pays en développement à vaincre l'épidémie.

M. Wang a exposé la position de principe de la Chine ainsi que les faits et la vérité sur les questions liées au Xinjiang, à Hong Kong et aux droits de l'homme, soulignant que la Chine préconisait un respect mutuel entre États, s'opposait à l'ingérence dans les affaires intérieures des autres pays et rejetait la fabrication et la diffusion des mensonges et de fausses informations. Il a dit espérer que l'UE respectera les faits fondamentaux et prendra une position objective et équitable.

Les deux parties ont également échangé des points de vue de façon approfondie sur des questions internationales et régionales d'intérêt commun, telles que les relations avec les États-Unis, la situation au Myanmar et la question du nucléaire iranien.

Suggest To A Friend
  Print