Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
Wang Yi s'entretient avec le Ministre botswanais des Affaires internationales et de la Coopération Lemogang Kwape
2021/01/07

Le 7 janvier 2021, heure locale, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a eu un entretien avec son homologue botswanais Lemogang Kwape à Gaborone.

M. Wang a déclaré que les relations Chine-Botswana étaient basées sur le respect, la confiance et le soutien mutuels. La Chine préconise toujours l'égalité entre tous les pays, grands ou petits, et adhère au principe de non-ingérence mutuelle dans les affaires intérieures. Les relations Chine-Botswana, ayant su résister aux péripéties et épreuves, sont davantage riches en résilience et en vitalité. Les Chefs d'État des deux pays sont parvenus à un large consensus sur le renforcement des relations bilatérales et la promotion de la coopération dans divers domaines, et ce consensus a joué un rôle d'orientation stratégique dans le développement des relations sino-botswanaises. La Chine apprécie le fait que le Botswana ait réaffirmé son adhésion au principe d'une seule Chine, et continuera à soutenir le Botswana dans la défense de sa souveraineté nationale, de son indépendance et de son intégrité territoriale sur la scène multilatérale et internationale, ainsi que dans son exploration d'une voie de développement adaptée aux conditions de son pays.

M. Wang a dit que les deux parties devraient chérir la situation favorable de leurs relations bilatérales obtenue au prix de grands efforts, consolider le fondement politique et approfondir constamment la confiance mutuelle. La partie chinoise continuera à travailler avec le Botswana pour renforcer la coopération antiépidémique, coordonner la prévention et le contrôle de l'épidémie et le développement économique, et promouvoir de façon ordonnée la reprise des activités dans le cadre des projets de coopération bilatérale afin d'aider la partie botswanaise à vaincre finalement la COVID-19. Le Botswana deviendra le 46e pays africain partenaire de la Chine dans le cadre de la coopération sur « la Ceinture et la Route », ce qui coïncide avec le 46e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Botswana. Il s'agit là d'un beau symbole, qui encouragera et soutiendra l'approfondissement de la coopération mutuellement bénéfique entre les entreprises des deux pays, ouvrira de nouvelles perspectives de la coopération mutuellement bénéfique entre la Chine et le Botswana et bénéficiera aux deux peuples. La Chine est disposée à travailler avec le Botswana pour mettre pleinement en valeur le rôle des mécanismes de coopération bilatérale, faire avancer la coopération bilatérale dans les domaines de l'agriculture, des infrastructures, de l'économie numérique et dans d'autres domaines, et promouvoir la coopération mutuellement bénéfique des deux pays afin qu'elle obtienne de nouveaux résultats.

Selon M. Wang, la Chine n'est pas seulement un pays en développement sur le plan économique, mais se tient aussi toujours aux côtés des pays en développement sur le plan politique. La Chine est disposée à travailler avec le Botswana pour défendre le multilatéralisme, s'opposer aux actes d'intimidation unilatéraux, protéger fermement le système international centré sur les Nations Unies et un ordre mondial basé sur le droit international, renforcer activement la synergie entre le Programme de développement durable à l'horizon 2030 des Nations Unies et l'Agenda 2063 de l'Union africaine (UA), et aider les pays en développement à accroître leur droit à la parole dans les affaires internationales.

M. Lemogang Kwape a déclaré que depuis l'établissement des relations diplomatiques Botswana-Chine il y a 46 ans, les deux pays s'en tenaient toujours au respect mutuel, au bénéfice réciproque et au gagnant-gagnant, et les relations bilatérales s'approfondissaient constamment avec une dynamique de développement positive. Le gouvernement du Botswana adhère résolument au principe d'une seule Chine et considère la Chine comme partenaire stratégique à long terme. La forte reprise économique de la Chine apporte des opportunités au développement économique du Botswana. La partie botswanaise entend tenir le plus tôt possible la réunion du Comité économique, commercial et technique conjoint avec la Chine ainsi que renforcer la coopération dans les domaines tels que l'agriculture, le tourisme, le commerce et le développement des ressources humaines, afin de promouvoir davantage le développement des relations bilatérales. M. Kwape a remercié la partie chinoise pour son énorme soutien au Botswana dans sa lutte contre la pandémie et a invité plus d'entreprises chinoises à investir au Botswana. La partie botswanaise apprécie le rôle positif joué par la Chine dans la sauvegarde du système multilatéral international, et remercie la Chine pour son ferme soutien à l'Agenda 2063 de l'UA et son importante contribution à la cause médicale et sanitaire de l'Afrique dans le cadre du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA). Il a dit espérer renforcer la coordination et la coopération avec la Chine afin de sauvegarder conjointement le multilatéralisme, de promouvoir le développement durable et d'accroître le droit à la parole des pays en développement au sein du système international.

Les deux parties ont procédé à un échange de vues de façon approfondie sur des questions internationales et régionales d'intérêt commun. Les Ministres botswanais du Commerce et de l'Investissement, des Finances, de la Santé, du Développement agricole, des Transports et de l'Emploi ont assisté à l'entretien.

À l'issue de leur entretien, les deux Ministres des Affaires étrangères ont signé des documents de coopération, y compris le mémorandum d'entente entre les gouvernements chinois et botswanais sur la promotion conjointe de la coopération dans le cadre de « la Ceinture et la Route ».

Suggest To A Friend
  Print