Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
Le Président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi rencontre Wang Yi
2021/01/07

Le 6 janvier 2021, heure locale, le Président de la République démocratique du Congo (RDC) Félix Tshisekedi a rencontré, à Kinshasa, le Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi, en visite officielle en RDC.

Félix Tshisekedi a demandé à Wang Yi de transmettre ses salutations cordiales au Président Xi Jinping. M. Tshisekedi a indiqué que la RDC s’attachait beaucoup à l’amitié avec la Chine, prenait depuis toujours la Chine comme bon ami, et entendait poursuivre la tradition d’amitié entre les deux pays pour développer davantage les relations bilatérales. Il a dit que son pays remerciait la Chine de l’avoir aidé à lutter contre l’épidémie et à développer son économie. M. Tshisekedi a émis le souhait de relancer rapidement le Comité conjoint de l’économie et du commerce entre les deux pays afin que la coopération bilatérale aboutisse à des résultats gagnant-gagnant qui profitent davantage aux populations. La RDC soutient fermement la Chine dans les questions liées à Taiwan et à Hong Kong. Indiquant que la RDC assumera bientôt la présidence tournante de l’Union africaine (UA), M. Tshisekedi a dit que son pays était prêt à participer activement à la coopération entre l’Afrique et la Chine, et a invité davantage d’entreprises chinoises à investir dans son pays et à renforcer la coopération dans des domaines tels que les infrastructures. Il a dit espérer que les deux parties renforceront la coordination et la coopération en vue d’augmenter le droit à la parole de l’Afrique dans les affaires internationales.

Wang Yi a transmis les sincères salutations du Président Xi Jinping à Félix Tshisekedi. M. Wang a indiqué que le soutien mutuel et la confiance réciproque représentaient une bonne tradition entre la Chine et la RDC. La Chine apprécie la volonté du gouvernement de la RDC de poursuivre et de valoriser la tradition d’amitié avec la Chine et est disposée à être partenaire fiable et à long terme de la RDC. M. Wang a évoqué que sa visite visait à transmettre trois messages clairs :

Premièrement, la Chine soutient le gouvernement de la RDC dans ses efforts visant à sauvegarder l’unité et la stabilité nationales. La stabilité est une condition préalable au développement. Rien ne s’accomplira sans la stabilité. La Chine ne s’immisce jamais dans les affaires intérieures d’autrui et respecte les choix faits par le peuple de la RDC. « Nous chérissons nos vieux amis et nous souhaitons également nous faire de nouveaux amis. Nous sommes disposés à parler au nom de la justice en faveur de la RDC sur la scène internationale. Nous sommes convaincus que les deux parties continueront à se soutenir résolument en ce qui concerne les questions touchant aux intérêts vitaux de chacune d’entre elles », a poursuivi M. Wang.

Deuxièmement, la Chine soutient le gouvernement de la RDC dans ses efforts visant à développer et à redresser son économie. « Nous sommes prêts à tenir le plus tôt possible la réunion du Comité conjoint de l’économie et du commerce entre les deux pays pour aider la RDC à transformer rapidement ses avantages en ressources en ceux de développement », a déclaré M. Wang. Lors de cette visite, les deux pays signeront un mémorandum d’entente sur la coopération dans le cadre de « la Ceinture et la Route », ce qui permettra de porter la coopération mutuellement bénéfique entre les deux pays à un nouveau palier. La coopération entre la Chine et la RDC est une coopération Sud-Sud et une entraide et un soutien mutuel entre amis. La Chine n’a assorti son aide à la RDC d’aucune condition politique, et entend promouvoir la coopération bilatérale en fonction des besoins de la RDC pour contribuer à son développement autonome et à son amélioration du bien-être social. La Chine demande depuis tout le temps aux entreprises chinoises en RDC d’appliquer la bonne conception de justices et des intérêts, de se conformer aux lois et règlements locaux et à respecter les mœurs et coutumes locales.

Troisièmement, la Chine soutient la RDC dans son accession à la présidence tournante de l’UA. La Chine et l’Afrique forment une communauté d’avenir partagé, et le Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA) a joué un rôle crucial pour favoriser les relations sino-africaines et le développement des pays africains. « Nous sommes disposés à renforcer la communication et la coordination avec la RDC et à apporter une contribution active à la tenue d’une nouvelle conférence du FCSA », a déclaré M. Wang. La Chine salue le lancement de la Zone de libre-échange continentale africaine, soutient les efforts de l’Afrique visant à s’unir pour se renforcer et à favoriser le développement de l’intégration et espère que l’Afrique pourra jouer un plus grand rôle dans les affaires internationales.

M. Wang a souligné que dans la lutte de la RDC pour l’indépendance nationale, la Chine était son compagnon d’armes côte à côte, et dans la période où l’Afrique travaille à réaliser son développement et sa revitalisation, la Chine était un partenaire de coopération gagnant-gagnant. Il s’est dit convaincu que de nouveaux chapitres seraient certainement écrits dans l’amitié traditionnelle entre la Chine et la RDC grâce aux efforts conjoints des deux parties.

Le même jour, M. Wang s’est également entretenu avec la Ministre d’État et Ministre des Affaires étrangères de la RDC Marie Tumba Nzeza et les deux Ministres ont tenu une conférence de presse conjointe. À l’issue de leur entretien, les deux Ministres des Affaires étrangères ont signé un mémorandum d’entente entre les deux gouvernements sur la promotion de la coopération dans le cadre de « la Ceinture et la Route ».

Suggest To A Friend
  Print