Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
Wang Yi s'entretient avec le Ministre nigérian des Affaires étrangères Geoffrey Onyeama
2021/01/06

Le 5 janvier 2021, le Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi, en visite officielle au Nigeria, a eu un entretien avec le Ministre nigérian des Affaires étrangères Geoffrey Onyeama à Abuja. Le Ministre du Commerce et des Investissements, le Ministre des Transports, le Ministre de l’Aviation et le Secrétaire d’État à la santé du Nigeria étaient présents à l’entretien.

M. Wang a indiqué que les Ministres chinois des Affaires étrangères avaient choisi chaque année l’Afrique comme destination pour leur première visite à l’étranger de la nouvelle année depuis 30 ans d’affilé, ce qui a illustré l’amitié traditionnelle indestructible entre la Chine et l’Afrique. Par ailleurs, la visite de cette année démontre que la pandémie de COVID-19 ne peut pas empêcher l’amitié et la coopération entre les deux parties. La Chine prend le Nigeria comme un principal partenaire de coopération et un important partenaire stratégique en Afrique. Depuis l’établissement de leurs relations diplomatiques il y a 50 ans, les deux pays se sont toujours montrés compréhensifs et se sont prêté confiance et soutien. Ils chérissent tous leur amitié et leur coopération, respectent leurs intérêts vitaux et préoccupations majeures respectifs, adhèrent au principe de non-ingérence dans les affaires intérieures d’autrui et soutiennent le multilatéralisme et la démocratisation des relations internationales. La Chine est prête à travailler avec le Nigeria pour faire le bilan des expériences positives accumulées au cours des 50 dernières années et élaborer un plan pour les 50 ans à venir. La Chine apprécie hautement la compréhension et le soutien constants du Nigeria en ce qui concerne les questions touchant à ses intérêts vitaux et à ses préoccupations majeures, et continuera à soutenir les efforts du Nigeria pour jouer un plus grand rôle sur la scène internationale et régionale et pour défendre sa souveraineté, sa sécurité et ses intérêts de développement.

M. Wang a déclaré que cette année serait une importante année charnière pour les relations sino-nigérianes et que la mise en place d’un comité intergouvernemental entre les deux pays pour procéder à une planification d’ensemble de la coopération bilatérale était intervenue au bon moment. M. Wang a émis le souhait que les deux parties fassent en sorte que le comité intergouvernemental fonctionne le plus tôt possible et joue un rôle important dans la promotion de la coopération bilatérale. La Chine est disposée à renforcer sa coopération avec le Nigeria dans des domaines tels que les infrastructures, l’agriculture, les investissements, les zones de libre-échange et l’éducation et à importer davantage de produits nigérians. M. Wang a invité le Nigeria à participer activement à l’Exposition internationale d’importation de la Chine et à partager les opportunités de développement de la Chine.

M. Wang a souligné que depuis l’établissement du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA) il y a 20 ans, la coopération entre la Chine et l’Afrique avaient enregistré d’importants progrès dans divers domaines. La Chine salue le soutien du Nigeria au développement du FCSA et entend travailler avec les membres africains, y compris le Nigeria, pour faire de la nouvelle conférence du forum un succès afin de planifier la prochaine étape de la coopération sino-africaine. La Chine félicite l’Afrique pour l’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continentale africaine le 1er janvier 2021. Il s’agit d’une étape importante pour l’Afrique en termes de solidarité et de redressement autonome, et d’un progrès substantiel obtenu dans le processus d’intégration économique de l’Afrique. La Chine est prête à explorer une coopération avec l’Afrique en matière de libre-échange.

M. Wang a indiqué que les relations sino-nigérianes dépassaient le cadre bilatéral. La Chine entend travailler avec le Nigeria pour sauvegarder le multilatéralisme et s’opposer aux actes unilatéraux, défendre le libre-échange et lutter contre le protectionnisme, préserver l’équité et la justice et rejeter l’hégémonisme et les intimidations, dans le but de sauvegarder les droits et intérêts communs des pays en développement.

M. Geoffrey Onyeama a déclaré que le fait que le Ministre chinois des Affaires étrangères ait choisi le Nigeria comme première étape de sa première visite de l’année à l’étranger reflétait le haut niveau des relations Nigeria-Chine. Selon lui, la partie nigériane attache une grande importance au développement d’une coopération étroite avec la Chine et prend celle-ci comme un partenaire de coopération stratégique spécial. Le Nigeria soutient résolument le principe d’une seule Chine et apprécie le fait que la Chine s’en tient au principe « un pays, deux systèmes ». M. Onyeama a remercié la Chine qui se tenait toujours aux côtés du Nigeria et avait fourni un soutien énergique dans sa lutte contre la COVID-19. Le Nigeria s’efforcera d’assurer le fonctionnement efficace du comité intergouvernemental entre les deux pays, de renforcer la coopération bilatérale et s’attendra à ce que les célébrations du 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays soient couronnées de succès grâce aux efforts conjoints. Le Nigeria espère renforcer sa coopération avec la Chine dans des domaines tels que les infrastructures, l’éducation, les technologies de l’information et de la communication et les vaccins, et invite davantage d’entreprises chinoises à investir au Nigeria pour atténuer le déséquilibre de leur commerce. Le FCSA est devenu un modèle de coopération mutuellement avantageuse entre la Chine et le Nigeria et entre la Chine et l’Afrique. M. Onyeama a dit que son pays était prêt à travailler avec la Chine pour garantir la réussite de la nouvelle conférence du FCSA. Le Nigeria et la Chine ont mené une coopération fructueuse au sein des institutions multilatérales et dans les affaires internationales. La partie nigériane entend renforcer davantage sa coordination avec la Chine pour sauvegarder les intérêts communs des pays en développement.

Les deux parties ont échangé leurs points de vue sur les questions internationales et régionales d’intérêt commun.

À l’issue de leur entretien, les deux Ministres des Affaires étrangères ont signé un mémorandum d’entente sur la création d’un comité intergouvernemental entre la Chine et le Nigeria.

Suggest To A Friend
  Print