Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
Li Keqiang prononce un discours au Sommet des Affaires et des Investissements de l'ASEAN
2020/11/13

Le 13 novembre 2020 dans l'après-midi, le Premier Ministre du Conseil des Affaires d'État Li Keqiang a prononcé un discours par liaison vidéo lors du Sommet des Affaires et des Investissements de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN).

M. Li Keqiang a indiqué que la survenue de la pandémie de COVID-19 avait fait peser une grave menace sur la vie et la santé des peuples de tous les pays, et que l'économie mondiale connaissait actuellement la pire récession depuis la Seconde Guerre mondiale. Le commerce et les investissements entre la Chine et les pays de l'ASEAN, voisins proches et partenaires importants de la Chine, ont augmenté dans un contexte caractérisé par la morosité de l'économie mondiale. Le volume des échanges commerciaux entre les deux parties a augmenté de 5% et les investissements chinois dans les pays de l'ASEAN ont connu une augmentation de 76,6% par rapport à l'année précédente. L'ASEAN est devenue le plus grand partenaire commercial de la Chine. Les deux parties ont désormais des liens économiques et industriels plus étroits.

M. Li a brièvement présenté la situation économique actuelle de la Chine. Il a fait savoir que la Chine avait procédé à une planification générale de la prévention et du contrôle de l'épidémie ainsi que du développement économique, et avait mis en œuvre en temps opportun et avec détermination des politiques macroéconomiques efficaces et raisonnables pour faire face à l'impact de l'épidémie. Après des efforts opiniâtres, l'économie chinoise a renoué avec une croissance positive au cours des trois premiers trimestres et a stabilisé ses fondamentaux. Cela a été chèrement acquis pour un grand pays avec une population de 1,4 milliard de personnes.

M. Li a souligné que les politiques mises en œuvre par la Chine pour accompagner les entreprises et stimuler la vitalité des acteurs du marché étaient essentiellement destinées aux micro, petites et moyennes entreprises (MPME) et aux exploitants et commerçants individuels, afin de stabiliser l'emploi et, par conséquent, de stabiliser les fondamentaux économiques. La stabilisation de l'emploi dépend des acteurs du marché. Nous avons constamment réduit les impôts et les droits divers, approfondi la réforme visant à promouvoir la décentralisation et la simplification administratives, à concilier le contrôle et le laissez-faire et à optimiser les services publics, et amélioré l'environnement d'affaires, ce qui a permis de stimuler la vitalité de centaines de millions d'acteurs du marché. Le nombre quotidien des acteurs du marché nouvellement enregistrés a été ramené au niveau de l'année dernière. Grâce aux centaines de millions d'acteurs du marché, l'emploi et le bien-être du peuple ont été efficacement garantis. Le peuple chinois fait preuve d'une grande ténacité et les acteurs du marché chinois ont une grande confiance dans l'avenir. Nous pouvons désormais affirmer que l'économie chinoise peut enregistrer une croissance positive cette année. Parmi les principales économies du monde, la Chine a été la première à réaliser une reprise de croissance.

M. Li a noté que nous étions pleinement conscients que nous étions toujours confrontés à nombre de difficultés et de défis, y compris la récession économique, la contraction des échanges commerciaux et la montée continue du protectionnisme. Restant attachés au concept de communauté d'avenir partagé, nous continuerons à promouvoir la coopération avec les pays de l'ASEAN, à préserver le multilatéralisme et le libre-échange, et à maintenir la paix et le développement mondiaux.

Nous préserverons résolument un environnement pacifique et stable pour le développement. Cette année marque le 75e anniversaire de la victoire de la Guerre mondiale antifasciste et de la fondation des Nations unies. Lors du Débat général de la 75e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, le Président Xi Jinping a souligné que la paix et le développement demeuraient le thème de notre temps, et que les peuples avaient une aspiration encore plus forte à la paix, au développement et à la coopération gagnant-gagnant. Au cours des 75 dernières années, l'Asie est passée de la turbulence à la paix, de la confrontation à la coopération, et de la pauvreté à la prospérité. Nous sommes bien conscients de l'importance du maintien de la paix et de la stabilité régionales, ce qui est non seulement un impératif du développement des affaires et des investissements, mais favorise aussi la création de perspectives stables et positives à long terme.

Nous nous efforcerons de promouvoir l'intégration économique régionale. La Chine a toujours préconisé la promotion du libre-échange dans le cadre de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) et l'intégration économique au niveau régional, afin que les « deux roues » puissent tourner ensemble. Depuis sa création il y a dix ans, la zone de libre-échange Chine-ASEAN a vu son contenu continuellement enrichir et son niveau s'améliorer progressivement. Le Partenariat économique régional global (RCEP) serait signé au cours de cette série des réunions des dirigeants sur la coopération en Asie de l'Est, ce qui enverra un signal positif et clair en faveur de l'intégration économique régionale et de la mondialisation économique. Nous sommes prêts à renforcer la synergie des stratégies de développement avec les pays de l'ASEAN sur la base d'un bénéfice mutuel et d'une coopération gagnant-gagnant, et à promouvoir la coopération dans le cadre de « la Ceinture et la Route ».

Nous ferons tout notre possible pour promouvoir la reprise économique régionale. Pendant de nombreuses années, l'Asie de l'Est a joué un rôle de moteur important dans l'économie mondiale, et nous devons continuer à assumer cette responsabilité dans le contexte actuel. Les différents pays doivent conjuguer leurs efforts pour promouvoir, main dans la main, la reprise et la prospérité économiques régionales, ce qui donnera également un fort élan à la reprise de l'économie mondiale. Dans ce processus, nous devrons non seulement nous engager dans la coopération en matière de technologie de pointe et celle entre les grandes entreprises, mais aussi créer de nouveaux points forts de coopération dans des domaines dont les MPME.

M. Li a souligné que l'année prochaine marquerait le 30e anniversaire de l'établissement du partenariat de dialogue entre la Chine et l'ASEAN. Comme le dit un adage chinois, « À 30 ans, on devient indépendant ». La relation entre la Chine et l'ASEAN aura 30 ans et est déjà indépendante. Nous sommes convaincus qu'elle deviendra encore plus mûre et se développera dans le sens d'un bénéfice mutuel et d'une coopération gagnant-gagnant, et créera continuellement une nouvelle situation de coopération en matière d'affaires et d'investissements, ce qui bénéficiera davantage aux peuples de la Chine et des pays de l'ASEAN, et contribuera au maintien de la paix, de la stabilité et de la prospérité régionales et mondiales.

Suggest To A Friend
  Print