Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
La Chine et la Mongolie doivent renforcer ensemble la prévention et le contrôle du COVID-19
2020/05/07

La Chine et la Mongolie devraient renforcer leur prévention et leur contrôle conjoints de la pandémie de nouveau coronavirus, a exhorté mercredi le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi, lors d'un entretien téléphonique avec son homologue mongol, Damdin Tsogtbaatar.

Notant que les deux pays étaient de bons voisins et des amis, il a estimé que dans la lutte contre ce fléau, ils avaient écrit un nouveau chapitre dans l'histoire de la coopération entre des pays voisins qui s'entraident et qui partagent les bons comme les mauvais moments.

Le président mongol Khaltmaa Battulga, premier chef d'Etat étranger à s'être rendu en Chine après le début de l'épidémie, a témoigné de son soutien à la Chine par des actes concrets, a-t-il dit, ajoutant que sa proposition d'offrir 30.000 moutons au nom du peuple mongol a généré une réaction chaleureuse au sein du peuple chinois et renforcé l'amitié traditionnelle entre les deux parties.

M. Wang a noté que grâce à de gros efforts, la Chine a réussi à maîtriser l'épidémie, rétablissant progressivement l'ordre économique et social tout en observant des mesures régulières de prévention et de contrôle.

La Chine se réjouit que la Mongolie ait rapidement pris des mesures efficaces dans ce domaine et pu arrêter la propagation du virus sur son sol, a salué le chef de la diplomatie chinoise.

Il a exhorté les deux pays à continuer de renforcer leurs mesures conjointes de prévention et de contrôle, à explorer la reprise de leur coopération économique et commerciale bilatérale de façon ordonnée et scientifique, ainsi qu'à pousser pour la reprise des travaux et de la production de projets majeurs.

Wang Yi a dit s'attendre à ce que les deux parties étudient la possibilité de créer un "canal vert", un circuit de dédouanement rapide qui facilite notamment les échanges de biens.

Il a souligné que cette pandémie mondiale constituait un défi commun auquel l'humanité est confrontée et que la communauté internationale devait unir ses forces pour y faire face.

Notant que la solidarité, la coopération et la détermination étaient nécessaires en ce moment, M. Wang a estimé que tous les mots et les actes allant à l'encontre de ces impératifs étaient inappropriés, jugeant inacceptable toute tentative visant à politiser l'épidémie et à mal qualifier le virus.

Beijing est prêt à travailler avec Oulan-Bator pour promouvoir activement la coopération internationale contre la pandémie et s'efforcer d'obtenir une victoire rapide et complète sur le virus.

Pour sa part, M. Tsogtbaatar a déclaré qu'après le début de l'épidémie de nouveau coronavirus sur son sol, la Chine a pris des mesures de prévention et de contrôle efficaces et opportunes pour le contenir dans un délai court, ce qui démontre ses fortes capacités de mobilisation et ses sciences et technologies médicales.

Le succès de la Chine inspirera d'autres pays dans leur lutte contre le nouveau coronavirus et son expérience sera également d'une grande importance pour le reste du monde, a-t-il ajouté.

Rappelant la visite du président mongol en Chine en février et l'important consensus auquel il est parvenu avec le président chinois Xi Jinping sur la coopération anti-épidémique, le chef de la diplomatie mongole a souligné que grâce à leurs efforts conjoints, les deux pays n'ont enregistré aucune infection croisée.

La Mongolie est prête à renforcer sa coordination avec la Chine et à tenir sa promesse d'envoyer 30.000 moutons au peuple chinois, a-t-il déclaré.

Avec à l'esprit la préservation de la santé et de la sécurité des deux peuples, la Mongolie est prête à tirer partie du mécanisme conjoint de prévention et de contrôle des deux pays et d'autres plateformes, à explorer avec la Chine la mise en place d'un canal vert et d'une ligne express, à améliorer l'efficacité logistique aux postes frontaliers, ainsi qu'à reprendre progressivement les échanges économiques et commerciaux bilatéraux, a annoncé M. Tsogtbaatar.

Enfin, la Mongolie est disposée à approfondir sa coordination et sa coopération avec la Chine afin de surmonter rapidement l'impact et les défis posés par le COVID-19, a-t-il conclu.

Suggest To A Friend
  Print