Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
Les ministres des Affaires étrangères chinois et turc discutent de la coopération dans la lutte contre le COVID-19
2020/04/21

Wang Yi, conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères, s'est entretenu mardi au téléphone avec son homologue turc Mevlut Cavusoglu de la coopération bilatérale dans la lutte contre le COVID-19.

Le chef de la diplomatie chinoise a rappelé que le président chinois Xi Jinping et le président turc Recep Tayyip Erdogan avaient eu une conversation téléphonique il y a peu, au cours de laquelle les deux dirigeants sont parvenus à un consensus sur le COVID-19 et la promotion des relations bilatérales.

Selon M. Wang, la Chine et la Turquie doivent accélérer la mise en oeuvre du consensus atteint par les deux chefs d'Etat, renforcer sans cesse la confiance politique mutuelle et, en particulier, se comprendre et se soutenir mutuellement sur les questions concernant les intérêts fondamentaux et les préoccupations majeures de chacun.

L'année prochaine marquera le 50e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Turquie, a poursuivi M. Wang, espérant que que les deux pays conjugueraient leurs efforts pour poursuivre leurs relations de coopération stratégique, caractérisées par la confiance et le soutien mutuels, dans les 50 prochaines années.

Evoquant le grave défi auquel la Turquie est confrontée face à la propagation du COVID-19 dans le monde, M. Wang a déclaré que la Chine exprimait sa plus sincère sympathie au peuple turc et la conviction que la Turquie, sous la direction du président Erdogan, surmonterait sûrement l'épidémie.

La Chine, a-t-il dit, a toujours mené une politique amicale envers la Turquie et attache une grande importance à l'amitié entre les deux peuples.

La Chine a envoyé des lots de fournitures de lutte contre l'épidémie à la Turquie et accordé la priorité aux besoins urgents de la Turquie en matière d'approvisionnement en fournitures médicales, a indiqué M. Wang, ajoutant que la Chine était prête à continuer à offrir tout le soutien et l'assistance nécessaires à la Turquie pour lutter contre l'épidémie.

Selon le ministre chinois des Affaires étrangères, il existe un grand potentiel de coopération mutuellement bénéfique entre la Chine et la Turquie, et les deux parties devraient renforcer leur coordination et leur coopération afin de minimiser l'impact de l'épidémie.

M. Wang a également rappelé que depuis le début de l'épidémie de COVID-19, plus de 180 pays et régions, dont la Turquie, ont exprimé leur compréhension et leur soutien à la Chine, tandis que la Chine a de son côté envoyé des fournitures médicales d'urgence à plus de 100 pays pour lutter contre l'épidémie.

La plus importante chose dans la lutte contre le COVID-19, c'est la coopération et la confiance plutôt que les reproches et les soupçons, a noté M. Wang, ajoutant croire que l'amitié sino-turque connaîtrait un nouveau développement après le test que constitue la crise sanitaire mondiale actuelle.

De son côté, M. Cavusoglu a noté que les chefs d'Etat chinois et turc ont récemment eu des conversations fructueuses et sont parvenus à un large consensus sur la coopération dans la lutte contre l'épidémie et l'approfondissement des relations bilatérales.

Selon M. Cavusoglu, les deux parties doivent mettre en oeuvre le consensus atteint par les deux chefs d'Etat, tenir compte de leurs préoccupations mutuelles, renforcer leur coopération pratique dans les domaines de l'économie, du commerce et des finances, et bien préparer les célébrations du 50e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Le chef de la diplomatie turque a également souligné que la Chine avait non seulement surmonté l'épidémie, mais également fourni une assistance à d'autres pays du monde, dont la Turquie, ajoutant qu'elle est le pays qui a fourni la plus grande quantité d'aide médicale dans le monde, ce que la Turquie apprécie beaucoup.

Enfin, M. Cavusoglu a conclu qu'à un moment où le virus se propage toujours dans de nombreuses régions du monde, la communauté internationale doit renforcer la solidarité et la coopération.

Suggest To A Friend
  Print