Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
Deux hauts responsables chinois et britannique discutent par téléphone du coronavirus et des relations bilatérales
2020/02/04

Yang Jiechi, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), s'est entretenu mardi soir par téléphone avec le secrétaire du cabinet britannique Mark Sedwill, avec qui il a discuté des mesures de lutte contre l'épidémie de nouveau coronavirus et de la coopération entre leurs deux pays.

M. Yang, qui est également directeur du Bureau de la Commission des affaires étrangères du Comité central du PCC, a informé M. Sedwill des dernières mesures prises par la Chine pour prévenir et contrôler l'épidémie de coronavirus.

Sous la direction et grâce au travail de planification du président Xi Jinping, le gouvernement chinois considère la prévention et le contrôle de l'épidémie comme sa tâche la plus importante à l'heure actuelle, a-t-il souligné.

M. Yang a déclaré que la Chine était non seulement responsable de la vie, de la sécurité et de la santé du peuple chinois, mais qu'elle faisait aussi tout ce qui était en son pouvoir pour protéger la population mondiale et la santé publique internationale.

"Nous avons confiance et sommes capables de vaincre l'épidémie", a indiqué M. Yang, ajoutant que la Chine appréciait le soutien et l'assistance offerts par la communauté internationale.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a répété qu'elle n'était pas favorable, et même qu'elle s'opposait à des mesures de restriction des voyages et des échanges commerciaux, a rappelé M. Yang, soulignant que la Chine espérait que la partie britannique pourrait comprendre et soutenir ses efforts, respecter les conseils professionnels de l'OMS, et faire en sorte que la coopération et les échanges réguliers entre la Chine et le Royaume-Uni ne soient pas affectés.

M. Sedwill, qui est également conseiller en sécurité nationale du Premier ministre britannique, a quant à lui déclaré que la partie britannique reconnaissait pleinement les efforts considérables et les mesures efficaces de la Chine pour lutter contre l'épidémie.

Le Royaume-Uni a toujours adopté une attitude calme et prudente face à l'épidémie, estimant que le taux de mortalité était faible et qu'il n'y avait pas lieu de paniquer, a-t-il indiqué.

La partie britannique est prête à renforcer sa coopération avec la Chine et à lui fournir toute l'assistance possible, a déclaré M. Sedwill.

M. Yang a rappelé que la Chine et le Royaume-Uni étaient à la fois des membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies et de grands pays influents, et que leur coopération profiterait en conséquence non seulement aux deux peuples, mais contribuerait également à la paix, à la stabilité et à la prospérité du monde entier.

De nouvelles opportunités s'offrent en ce moment aux relations sino-britanniques, et les deux parties doivent donc adopter une vision à long terme, explorer de nouvelles voies, maintenir des échanges à haut niveau, approfondir le dialogue et renforcer la confiance mutuelle, afin de faire avancer leurs échanges et leur coopération dans divers domaines, a-t-il déclaré.

Les deux parties doivent gérer leurs divergences de manière appropriée en se basant sur des principes de respect mutuel, et renforcer leur communication et leur coordination dans les affaires internationales, a déclaré M. Yang.

Il a également espéré que le Royaume-Uni pourrait mettre en place un environnement de marché équitable, ouvert et non discriminatoire, afin de permettre aux entreprises chinoises d'investir dans le pays.

M. Sedwill a déclaré que le nouveau gouvernement britannique attachait une grande importance à ses relations avec la Chine, et que le Premier ministre Boris Johnson était disposé à maintenir des échanges de qualité avec les dirigeants chinois, à stimuler la coopération bilatérale et multilatérale, et à promouvoir conjointement de nouvelles réalisations en matière de relations sino-britanniques.

Le Royaume-Uni souhaite que les entreprises chinoises continuent à accroître leurs investissements dans le pays, et est disposé à créer les conditions favorables à cet effet, a-t-il ajouté.

Le Royaume-Uni est également prêt à renforcer sa coopération avec la Chine sur des questions telles que le changement climatique, la biodiversité et le développement durable, a-t-il déclaré.

Suggest To A Friend
  Print