Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
Wang Yi explique les trois raisons pour lesquelles les ministres chinois des Affaires étrangères ont choisi l'Afrique pour leur première visite de l'année au cours des 30 dernières années
2020/01/13

Le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a rencontré la presse avec le Ministre des Affaires étrangères et du Commerce international du Zimbabwe Sibusiso Busi Moyo le 12 janvier 2020 à Harare. Un journaliste a demandé : Pourquoi les ministres chinois des Affaires étrangères ont-ils choisi l'Afrique pour leur première visite de l'année pendant 30 années consécutives ?

« Les ministres chinois des Affaires étrangères viennent en Afrique pour leur première visite de chaque année. Cette tradition est maintenue depuis 30 ans. C'est unique dans l'histoire des échanges internationaux. La Chine ne change pas son intention originelle et continue dans ce sens », a déclaré Wang Yi.

« Tout d'abord, cela est basé sur les sentiments particuliers d'amitié de génération en génération et sur le partage des heurs et malheurs entre la Chine et l'Afrique. L'amitié sino-africaine a une longue histoire. Surtout à l'époque moderne, les deux parties se sont battues ensemble pour l'indépendance et la libération nationales, ont partagé heurs et malheurs, se sont soutenues l'une l'autre, ont formé une amitié fraternelle et sont devenues de bonnes amies de confiance. Dans la période de développement et de construction, nous nous sommes unis à nouveau et avons progressé main dans la main, et sommes devenues de bons partenaires pour un bénéfice mutuel. Pendant des décennies, quelle que soit l'évolution de la situation internationale, l'amitié entre la Chine et l'Afrique est devenue encore plus forte, et le flambeau a été transmis indéfiniment. Nos relations ont résisté à l'épreuve, ont éliminé les perturbations et sont devenues un modèle pour les relations internationales et la coopération Sud-Sud.

Deuxièmement, cela est basé sur les besoins réels d'approfondissement de la coopération et du développement commun entre la Chine et l'Afrique. La Chine est le plus grand pays en développement et l'Afrique est le continent qui abrite le plus grand nombre de pays en développement. Nous sommes des partenaires naturels, complémentaires les uns des autres, et disposons d'un espace et d'un potentiel de coopération illimités. Au cours des dernières années, nous avons obtenu des résultats tels que la création du Forum sur la coopération sino-africaine, le consensus sur la construction d'une communauté de destin plus étroite Chine-Afrique, la construction conjointe de "la Ceinture et la Route" et des projets pilotes sino-africains pour la coopération en matière de capacités de production. Tout cela a apporté une influence révolutionnaire dans l'histoire des relations sino-africaines et a contribué à faire entrer la coopération sino-africaine dans une nouvelle ère. La Chine est pleine de confiance dans les perspectives de développement de l'Afrique, pleine de confiance dans l'avenir de la coopération sino-africaine, et encouragera la coopération sino-africaine à être à l'avant-garde de la coopération internationale avec l'Afrique.

Troisièmement, cela est basé sur l'importante mission de renforcer la coopération internationale et de préserver les intérêts communs entre la Chine et l'Afrique. De nos jours, le monde devient moins pacifique, surtout ces dernières années, l'unilatéralisme fait fureur, la politique du plus fort gagne du terrain et la mentalité de la guerre froide ressurgit. Les pays en développement, dont l'Afrique, en ont beaucoup souffert. Il est urgent de renforcer la communication et la coordination entre la Chine et l'Afrique, de démontrer la force de la solidarité, de parler d'une même voix, de sauvegarder les droits légitimes des peuples chinois et africains de s'opposer aux ingérences extérieures, de rechercher l'équité et la justice et de mener une meilleure vie. »

Suggest To A Friend
  Print