Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
La Chine contribue à la cause mondiale de lutte contre le terrorisme avec ses efforts de déradicalisation au Xinjiang (MAE chinois)
2020/01/09

La Chine a apporté une contribution importante à la lutte mondiale contre le terrorisme avec ses efforts de déradicalisation au Xinjiang, a déclaré mercredi le conseiller d'État et ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi.

S'exprimant lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Shoukry au Caire, M. Wang a souligné que la question du Xinjiang relève uniquement des affaires intérieures de la Chine.

Il a fait savoir que ce qui se passe au Xinjiang est une question de lutte contre le séparatisme et le terrorisme, plutôt qu'une question de droits de l'Homme ou de religion.

Pendant une période assez longue, la région autonome ouïghoure du Xinjiang, l'une des cinq régions autonomes ethniques de Chine, a souffert des malheurs du terrorisme et de l'extrémisme. Des extrémistes violents y ont perpétré un certain nombre d'attaques terroristes, tuant et blessant des milliers de civils innocents, a déclaré M. Wang.

Pour protéger la sécurité de tous les groupes ethniques du Xinjiang, y compris les musulmans, le gouvernement chinois a fermement réprimé d'une part les activités terroristes sous toutes ses formes, et mis en place d'autre part des centres d'enseignement et de formation professionnels, a expliqué le plus haut diplomate chinois.

Ces centres visent à sauver ceux qui ont été infectés par des pensées extrémistes par l'éducation et la formation professionnelle pour déraciner l'extrémisme et le terrorisme à la source, a-t-il dit.

Dans sa campagne antiterroriste au Xinjiang, la Chine s'est inspirée de l'expérience de nombreux pays, dont l'Égypte, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, ainsi que de nombreux pays occidentaux comme les États-Unis et la France, a-t-il expliqué.

Les mesures chinoises "sont totalement légales, car elles sont largement reconnues comme des mesures préventives de lutte contre le terrorisme", a déclaré M. Wang.

Il a ajouté que les efforts de la Chine en matière de lutte contre le terrorisme au Xinjiang ont porté leurs fruits. "Pendant trois années consécutives, le Xinjiang a été préservé de tout incident terroriste violent", a-t-il affirmé.

M. Wang a déclaré que tous les stagiaires des centres de formation ont maintenant obtenu leur diplôme, et, avec l'aide du gouvernement, ils ont trouvé un emploi stable et vivent une vie paisible et sûre.

"Il est désormais prouvé que les efforts déployés par le gouvernement du Xinjiang ont non seulement assuré la sécurité des habitants locaux, mais ont également protégé le droit à la liberté religieuse, apportant ainsi une contribution importante à la cause mondiale de la lutte contre le terrorisme tout en fournissant une expérience utile aux efforts mondiaux de déradicalisation", a déclaré M. Wang.

La liberté de croyance religieuse, y compris pour l'Islam, est pleinement assurée au Xinjiang, où il y a plus de 24.000 mosquées, soit une pour 530 pratiquants, ce qui est un ratio plus élevé que celui de nombreux pays musulmans.

M. Wang a condamné les mauvaises intentions de certaines forces en Occident, qui tentent de déstabiliser le Xinjiang et de compromettre les liens entre la Chine et le monde islamique en diffamant la Chine, dans le but d'entraver son développement.

"Nous devrions être lucides au sujet des pays occidentaux qui s'en prennent à la Chine sur la question du Xinjiang, car ce sont en fait eux qui ont le moins de respect pour la civilisation islamique et qui ont infligé de grandes souffrances à un grand nombre de musulmans innocents", a souligné M. Wang.

Il a dit que la plupart des pays islamiques, y compris l'Egypte, n'ont pas été trompés par les mensonges répandus par ces États occidentaux. Au total, 51 pays, dont 28 pays islamiques, ont signé une lettre conjointe envoyée en juillet dernier aux Nations Unies pour exprimer leur soutien à la politique chinoise au Xinjiang.

"Les faits sont bien plus éloquents que les mots, et les gens honnêtes sont capables de distinguer le vrai du faux", a résumé le chef de la diplomatie chinoise.

Plus de 70 délégations étrangères venues de 91 pays et régions, soit environ un millier de personnes, se sont rendues au Xinjiang et ont déclaré que les efforts de la Chine en matière de lutte contre le terrorisme et de déradicalisation peuvent servir de source d'inspiration à d'autres pays.

"La Chine invite ses amis égyptiens, y compris des groupes religieux, à se rendre au Xinjiang pour y constater ce qu'il s'y passe de leur propres yeux. Je parie que vous verrez un Xinjiang stable, pacifique et prospère", a-t-il conclu.

Suggest To A Friend
  Print