Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
Wang Yi a participé à la cérémonie de lancement des activités commémorant le 55e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France
2019/01/25

Le Conseiller d’Etat chinois et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi, qui était à Paris dans le cadre du 18e Dialogue stratégique sino-français, a participé le 24 janvier 2019 avec son homologue français Jean-Yves Le Drian à la cérémonie de lancement des activités commémorant le 55e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France.

« Il y a 55 ans, en pleine guerre froide, le Président Mao Zedong et le Général de Gaulle ont pris avec détermination la décision historique d’établir des relations diplomatiques entre la Chine et la France, laquelle est devenue le premier grand pays occidental à avoir officiellement établi des relations diplomatiques avec la Chine nouvelle », a rappelé M. Wang. « Depuis 55 ans, malgré les aléas de la situation internationale, les relations sino-françaises ont toujours occupé le premier rang parmi les relations que la Chine entretient avec les pays européens et les pays occidentaux. Notre coopération basée sur les bénéfices réciproques et le gagnant-gagnant a apporté des avantages tangibles à nos deux pays et à nos peuples. Le caractère stratégique et pionnier de nos relations bilatérales a fait une contribution tant unique qu’importante à la paix, à la stabilité et au développement du monde », a poursuivi M. Wang.

« Actuellement, le monde traverse des changements majeurs inédits depuis un siècle : le système international et les règles internationales existantes sont soumis à des défis, alors que les consensus atteints en matière de multilatéralisme et de libéralisation du commerce se trouvent compromis. En tant que deux représentants importants des excellentes civilisations de l’Orient et de l’Occident, et deux grands pays qui assument d’importantes responsabilités vis-à-vis de la paix et du développement dans le monde, la Chine et la France doivent accomplir leur mission historique comme il se doit. En mettant en valeur les bonnes traditions, elles doivent travailler main dans la main pour créer des conditions plus favorables au développement de leurs relations bilatérales et pour créer de plus belles perspectives pour l’avenir de toute l’humanité », s’est ainsi exprimé le chef de la diplomatie chinoise.

« Premièrement, nous devons porter haut l’étendard du multilatéralisme, défendre ensemble le système international centré sur les buts de la Charte des Nations Unies, et maintenir le système commercial multilatéral basé sur des règles. Deuxièmement, nous devons porter haut l’étendard de l’ouverture et de la coopération et œuvrer ensemble pour bâtir une économie mondiale ouverte. La Chine s’attellera fermement à approfondir la réforme et à élargir l’ouverture sur l’extérieur. Ceci permettra de créer plus d’opportunités de coopération pour le reste du monde, y compris la France. Je souhaite également que la France crée un environnement d’affaires ouvert, équitable et transparent en faveur des entreprises chinoises. Troisièmement, nous devons porter haut l’étendard du dialogue entre les civilisations et faire en sorte que les différentes civilisations se respectent, s’apprécient mutuellement, se complètent et se mettent réciproquement en valeur, afin d’apporter la sagesse pour résoudre les problèmes épineux de la société humaine et de promouvoir l’épanouissement des fleurs de la civilisation mondiale. Quatrièmement, nous devons porter haut l’étendard de la communauté de destin pour l’humanité et préconiser un nouveau type de relations internationales, caractérisé par le respect mutuel, l’équité, la justice et la coopération gagnant-gagnant, en rejetant tout jeu à somme nulle et tout égoïsme », a souligné le Conseiller d’Etat chinois.

Pour sa part, M. Le Drian a déclaré que la célébration conjointe par la France et la Chine du 55e anniversaire de leurs relations diplomatiques revêtait une signification importante. « La France fut le premier grand pays occidental à avoir établi des relations diplomatiques avec la République populaire de Chine », a rappelé le chef de la diplomatie française, avant de souligner que, depuis 55 ans, la coopération fructueuse entre les deux pays ne cesse de faire progresser leurs relations bilatérales et a permis d’accroître leur confiance mutuelle. « Dans le contexte où le multilatéralisme fait face à de sérieux défis, il est très important que la France et la Chine, deux membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies, œuvrent ensemble pour maintenir et renforcer le système multilatéral. Les deux parties doivent continuer d’apporter une contribution commune aux agendas multilatéraux, dont la coopération internationale en réponse aux changements climatiques », a souligné M. Le Drian. « La partie française est disposée à multiplier les échanges de haut niveau avec la partie chinoise, à approfondir leur coopération en matière d’économie, de commerce et d’investissement, et à faire progresser les projets dans les domaines clés concernés », a affirmé M. Le Drian. En indiquant que les deux parties doivent intensifier les échanges culturels et humains, il a souligné que son pays encourageait davantage d’étudiants chinois à échanger et à étudier en France. M. Le Drian a également exprimé ses meilleurs vœux au peuple chinois pour le Nouvel An lunaire chinois.

Suggest To A Friend
  Print