Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
Le Président sénégalais Macky Sall a rencontré Wang Yi
2019/01/07

Le 6 janvier 2019, heure locale, le Président sénégalais Macky Sall a rencontré le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi à la présidence à Dakar.

Le Président Sall a demandé à Wang Yi de transmettre ses sincères salutations et ses vœux au Président Xi Jinping, avec ses chaleureuses félicitations pour l'alunissage réussi de la sonde lunaire chinoise sur la face cachée de la Lune, disant que « cette percée technologique majeure est une preuve irréfutable que la Chine est devenue un leader mondial dans l'innovation scientifique. Les amis africains en sont très fiers et heureux et espèrent renforcer la coopération avec la Chine dans l'innovation scientifique. » Selon Wang Yi, les réalisations de la Chine sont également les réalisations des pays en développement. Les pays en développement ont le droit et la capacité de réaliser un développement rapide dans l'innovation scientifique et technique. La Chine est disposée à coopérer avec ses amis africains dans ce domaine.

Pour le Président Macky Sall, « le peuple sénégalais garde un souvenir tout frais de la visite du Président Xi Jinping, l'an dernier. Avec l'appui et l'orientation du Président Xi, les relations entre le Sénégal et la Chine peuvent être considérées comme un modèle, puisqu'elles sont dynamiques, pragmatiques et efficaces. Les autoroutes et l'arène de lutte construites par la Chine sont devenues un symbole de l'amitié entre les deux pays. Le Sénégal remercie la Chine pour son soutien et son aide au développement socio-économique du pays et espère approfondir la coopération dans divers domaines entre les deux pays. »

Pour le Président Sall, « l'organisation réussie par la Chine du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) traduit la caractéristique stratégique du développement des relations entre l'Afrique et la Chine. Les amis africains savent parfaitement qui est leur vrai ami par rapport à certains qui cherchent à noircir la coopération Afrique-Chine. Depuis de longues années, la Chine respecte l'indépendance, la souveraineté et la culture de l'Afrique, soutient sincèrement son développement, s'en tient au multilatéralisme sur la scène internationale et protège les intérêts des pays en développement. La Chine et l'Afrique maintiennent des relations sur la base du respect mutuel, des avantages réciproques et de la coopération gagnant-gagnant, et travaillent côte à côte. Le Sénégal œuvre à approfondir son partenariat stratégique global avec la Chine et soutiendra la position légitime de la Chine dans les enceintes internationales. Il est disposé à faire ses efforts conjoints avec la Chine pour faire avancer la mise en œuvre du Sommet de Beijing du FCSA. »

Wang Yi a transmis au Président Macky Sall les salutations cordiales du Président Xi Jinping, en disant que « la visite historique réussie du Président Xi Jinping l'année dernière au Sénégal a donné une impulsion vigoureuse au développement des relations sino-sénégalaises. J'effectue une visite au tout début de l'année 2019 dans votre pays. J'entends travailler avec la partie sénégalaise pour mettre en œuvre avec tout le sérieux qui s'impose l'important consensus auquel sont parvenus le Président Xi Jinping et vous-même pour concrétiser les résultats du Sommet de Beijing du FCSA. La Chine apprécie la fidélité du Sénégal au principe d'une seule Chine. La confiance politique mutuelle profonde entre la Chine et le Sénégal a jeté une base solide permettant aux deux parties de mener une coopération de grande qualité dans divers domaines. Le Sénégal est en train de mettre en œuvre son deuxième plan quinquennal visant à promouvoir vigoureusement l'industrialisation. La Chine est disposée à se faire un un partenaire durable et fiable du Sénégal dans ce processus. »

Toujours selon Wang Yi, « la coopération Chine-Afrique fait partie de la coopération Sud-Sud et constitue une aide mutuelle entre pays en développement. La Chine continuera d'accompagner, dans la mesure de ses moyens et selon la volonté et les besoins de la partie africaine, les pays africains dans leur développement. En tant que coprésidents du FCSA, la Chine et le Sénégal doivent travailler en étroite coopération pour concrétiser activement les résultats du Sommet de Beijing du FCSA et accélérer la connexion entre, d'une part, l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" et les huit initiatives majeures répondant aux besoins urgents des pays africains, et, d'autre part, l'Agenda 2063 de l'Union africaine et les plans de développement nationaux des pays africains, pour construire une communauté de destin plus étroite entre la Chine et l'Afrique. »

Suggest To A Friend
  Print