Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
Conférence de presse du 1er septembre 2021 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Wang Wenbin
2021/09/01

Bloomberg : La Chambre de commerce américaine du sud-ouest de la Chine, située à Chengdu, a déjà cessé ses opérations, sans préciser pour quelle raison exactement. Le Ministère des Affaires étrangères en est-il au courant ? Pourquoi la Chambre de commerce américaine du sud-ouest de la Chine a soudainement fermé ses portes ?

Wang Wenbin : Je ne suis pas au courant de la situation que vous mentionniez, veuillez vous renseigner auprès des départements compétents. En principe, je peux vous dire que la Chine est un État de droit, et que toute organisation étrangère en Chine doit agir dans le cadre juridique de la Chine.

Global Times : Selon des reportages, le 26 août, les attaques terroristes près de l'aéroport de Kaboul ont fait des centaines de blessés et de morts. Certains des blessés ont révélé que les forces américaines avaient tiré sur des civils après les explosions, causant encore plus de victimes. Le 29 août, les forces américaines en Afghanistan ont lancé des attaques par drone contre un immeuble résidentiel à Kaboul sous prétexte de lutte contre le terrorisme, tuant dix civils dont le plus jeune n'avait que 2 ans. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

Wang Wenbin : La Chine a pris note des reportages concernés. Les reportages publics montrent qu'il arrive fréquemment des tueries de civils en Afghanistan par l'armée américaine.

En 2002, les forces américaines ont lancé une frappe aérienne contre un banquet de mariage dans la province d'Uruzgan, ce qui a coûté la vie à des dizaines de civils et en a blessé plus d'une centaine. En 2008, une frappe aérienne de l'armée américaine s'est produite dans un village de la province d'Hérat, tuant près de 100 civils, dont 50 enfants et 19 femmes. En 2010, les forces de l'OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique Nord) ont bombardé la province de Daykundi, tuant au moins 33 personnes. En 2015, la force de police afghane chargée de la lutte contre la drogue a été attaquée au cours de sa mission par des avions de chasse de l'OTAN et 15 policiers ont été tués. En 2019, un drone américain a lancé une attaque dans la province de Nangarhar, tuant au moins 30 agriculteurs afghans. Un ancien soldat américain et opérateur de drone a déclaré dans son témoignage devant un comité d'experts de l'ONU que les frappes de drone américaines étaient purement « des meurtres pour tuer », et le nombre de victimes civiles en Afghanistan causées par les frappes aériennes américaines dépasse largement le bilan officiel de l'administration américaine. Selon des statistiques, jusqu'en avril 2020, au moins 47 245 civils afghans ont perdu la vie dans la guerre en Afghanistan lancée par les États-Unis.

Malgré le retrait des troupes américaines d'Afghanistan, les tueries de civils par les troupes américaines et leurs alliés en Afghanistan au cours des 20 dernières années doivent faire l'objet d'une enquête approfondie, et les auteurs doivent être traduits en justice. La vie du peuple afghan doit être défendue et les droits de l'homme du peuple afghan doivent être protégés. Cela concerne l'État de droit et la justice à l'échelle internationale ainsi que les progrès des droits de l'homme au niveau mondial.

Kyodo News : Selon des reportages, l'Envoyé spécial du Président américain pour le climat John Kerry est arrivé à Tianjin et a déjà entamé un entretien avec l'Envoyé spécial Xie Zhenhua. Quelles sont les attentes de la Chine pour cet entretien ?

Wang Wenbin : Je pense que vous avez remarqué que le Ministère chinois de l'Écologie et de l'Environnement et le Département d'État américain avaient tous publié des informations sur la visite en Chine de l'Envoyé spécial du Président américain pour le climat John Kerry. À l'invitation de la partie chinoise, l'Envoyé spécial John Kerry effectue une visite en Chine du 31 août au 3 septembre, lors de laquelle l'Envoyé spécial de la Chine pour le changement climatique Xie Zhenhua s'entretiendra avec M. Kerry à Tianjin et ils procéderont à un échange de vues sur des sujets tels que la coopération sino-américaine sur le changement climatique et la 26e session de la Conférence des Parties (COP26) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

Concernant la question spécifique que vous avez posée, veuillez continuer de nous suivre. La Chine publiera des informations en temps utile.

CCTV : Selon des reportages, le 31 août, des sources d'informations des Talibans afghans ont fait entendre que les consultations en Afghanistan pour la formation d'un nouveau gouvernement étaient terminées et que la formation du nouveau gouvernement serait annoncée le 3 septembre. Quels sont les commentaires de la Chine à ce sujet ? Compte-t-elle reconnaître le nouveau gouvernement afghan ?

Wang Wenbin : Une nouvelle page s'ouvre dans l'histoire de l'Afghanistan, et le pays a désormais devant lui des opportunités et des défis, des difficultés et des espoirs. Le peuple afghan, qui a tant souffert, se trouve maintenant à un nouveau point de départ pour la paix et la reconstruction du pays. La communauté internationale suit également de près la tendance de formation par l'Afghanistan d'un nouveau gouvernement dans les jours qui viennent. La Chine espère sincèrement que toutes les parties de l'Afghanistan répondront à l'aspiration ardente de leur propre peuple et à l'attente générale de la communauté internationale, mettront en place une structure politique ouverte et inclusive, poursuivront des politiques intérieures et extérieures modérées et prudentes, rompront définitivement les liens avec toutes sortes d'organisations terroristes et vivront en bonne entente avec les autres pays du monde, en particulier les pays voisins.

Le Président Mao Zedong a dit : « L'Afghanistan est un pays héroïque qui ne s'est jamais rendu dans l'histoire. La Chine et l'Afghanistan sont des pays amis. La Chine ne veut pas nuire à l'Afghanistan, et l'Afghanistan ne veut pas nuire à la Chine. Les deux pays se soutiennent mutuellement. » La Chine poursuivra comme toujours la politique d'amitié envers l'ensemble du peuple afghan, respectera la souveraineté, l'indépendance et l'intégrité territoriale de l'Afghanistan, s'abstiendra de s'ingérer dans les affaires intérieures de l'Afghanistan et continuera de fournir une aide dans la mesure de ses capacités à l'Afghanistan en vue d'y réaliser rapidement la paix et la reconstruction.

NBC : Toujours une question sur la visite en Chine de l'Envoyé spécial du Président américain pour le climat John Kerry. La Chine pense-t-elle que cette visite de Kerry revêt une signification potentielle pour les relations sino-américaines au-delà du domaine du changement climatique ? À votre avis, quels autres domaines dans le cadre des relations bilatérales bénéficieront du dialogue direct entre la Chine et les États-Unis ?

Wang Wenbin : La Chine et les États-Unis ont des divergences sur certaines questions, tout en partageant des intérêts communs dans un large éventail de domaines, dont le changement climatique. Les deux parties doivent maintenir le dialogue et la communication et mener une coopération mutuellement bénéfique sur la base du respect mutuel, gérer adéquatement les divergences par le biais de consultations sur un pied d'égalité et faire en sorte que les relations sino-américaines reviennent sur la voie de développement régulier.

Suggest To A Friend
  Print