Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
Déclaration de la Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying au sujet de l'adoption par la Chambre des représentants des Etats-Unis du « projet de loi 2019 sur la politique et le soutien à l'égard du Tibet »
2020/01/29

Q: Selon des reportages, la Chambre des représentants des Etats-Unis a adopté le « projet de loi 2019 sur la politique et le soutien à l’égard du Tibet » (Tibetan Policy and Support Act of 2019) dans l’après-midi du 28 janvier, heure locale. Quel est le commentaire de la Chine à ce propos ?

R: La Chambre des représentants des Etats-Unis a adopté le soi-disant « projet de loi 2019 sur la politique et le soutien à l’égard du Tibet ». Cette décision est une grave violation du droit international et des normes fondamentales régissant les relations internationales et une ingérence flagrante dans les affaires intérieures de la Chine, en envoyant un faux signal aux forces sécessionnistes prônant « l’indépendance du Tibet ». Nous exprimons notre vive indignation et nous opposons fermement à cela.

Le Tibet fait partie du territoire de la Chine depuis l’Antiquité. Les affaires du Tibet sont purement les affaires intérieures de la Chine et ne tolèrent aucune ingérence étrangère. Au cours des 60 dernières années, le Tibet a connu des progrès historiques dans divers domaines, notamment sur les plans économique, social, culturel et écologique. Aujourd’hui, il jouit d’une croissance économique saine et stable, de la stabilité sociale, de la solidarité interethnique, de l’harmonie religieuse, de la vitalité culturelle, d’un environnement écologique bien préservé et d’une amélioration constante du niveau de vie. Les populations de tous les groupes ethniques de la Région autonome du Tibet soutiennent sans réserve les politiques du gouvernement central chinois et du gouvernement régional. Elles travaillent avec les autres Chinois pour parachever l’édification d’une société de moyenne aisance sur tous les plans. Ces dernières années, la communauté internationale est devenue de plus en plus consciente de la situation réelle au Tibet, et comprend et soutient de plus en plus les politiques chinoises concernant le Tibet.

Les questions liées au Tibet ne concernent pas l’ethnie, la religion ou les droits de l’Homme, mais constituent une question de principe majeure concernant la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Chine. Nous exhortons les Etats-Unis à considérer de manière objective les progrès économiques et sociaux du Tibet, à reconnaître pleinement la grande sensibilité des problèmes liés au Tibet, à corriger leur erreur immédiatement et à cesser de s’immiscer dans les affaires intérieures de la Chine. Ils doivent contribuer de leur mieux à améliorer la compréhension mutuelle et la coopération entre la Chine et eux-même plutôt que de faire le contraire.

Suggest To A Friend
  Print